GOOGLE POURRAIT ABANDONNER GOOGLE+

google-plus-fun-01_zps44f21487

Depuis son lancement en 2011, Google+ déchaîne les passions. D’un côté, les aficionados du service, qui vantent ses mérites à longueur de journée. Et de l’autre, ses détracteurs, qui comparent régulièrement Google+ à une ville fantôme sans intérêt. Comme toujours, la vérité est souvent plus nuancée. C’est indéniable, Google Plus possède de vrais avantages sur ses concurrents, comme l’intégration de ses fonctionnalités au sein des autres services Google. La gestion des photos surpasse la plupart des concurrents. Mais dans le même temps, on ne peut pas dire que Google+ recueille le succès escompté. Si certaines communautés ciblées sont très actives, le service peine à convaincre massivement le grand public. Et hier soir, Google+ a peut-être perdu son plus grand défendeur.

Vic Gundotra, « le père de Google+ », vient d’annoncer qu’il quittait Google après 8 ans de bons et loyaux services. En soi, ce n’est pas forcément un drame, à condition qu’il soit remplacé par une personne ayant les mêmes idées et la même force de persuasion. En fait, à condition qu’il soit remplacé, tout court. Car il semblerait que Larry Page ait d’autres projets. Selon des sources concordantes, citées par Ars Technica et Techcrunch, le départ de Vic Gundotra serait plutôt une éviction, due aux échecs de la surcouche sociale de Google. De nombreux mouvements vont ainsi avoir lieu au sein des équipes dédiées (entre 1 000 et 1 200 personnes). La team dédiée aux Hangouts va rejoindre les équipes Android. Les salariés qui travaillent sur les photos vont également rejoindre les équipes Android. Les autres salariés ne sont pas encore fixés sur leur sort. La fermeture pure et simple de Google+ n’est pas directement envisagée (vu l’implémentation des services entre eux, ça paraît compliqué). Mais les ressources dédiées aux services vont être coupées. À termes, Google+ pourrait devenir le nouveau Feedburner, ou le nouveau Google Agenda. Le service resterait en ligne en l’état, sans bénéficier de support ou d’évolutions notables.

Larry Page déciderait ainsi de se concentrer sur le mobile, comme Mark Zuckerberg. Lorsqu’un internaute créé un compte Google, il est obligé fortement incité à s’inscrire sur Google+. Cette « incitation » serait supprimée très prochainement. Visiblement, l’intégration des fonctionnalités Google+ au sein des autres services Google a créé de nombreuses tensions en interne (notamment avec les équipes Gmail et YouTube, qui ont subi des évolutions décriées par leurs utilisateurs), d’où ce changement de cap décidé par Larry Page.

Via [Blog du Modérateur]

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s